De l’Université, via l’Education Nationale, à l’utilisation du médium artistique dans le soin : un parcours

« L’œuvre d’art trouve son être véritable quand elle accède à une expérience qui transforme celui qui l’a fait. »

Hans Georg Gadamer.

A l'Université je rencontrais ma propre sensibilité perceptive à travers l’exploration de la matière, et découvrais l'infini des possibles offert par les arts plastiques, les liens invisibles entre le monde intérieur des artistes et leur mise en forme.

J'étais fascinée par toutes les possibilités de toucher le collectif grâce à l'exploration de l'intime, par les grands questionnements artistiques.

Plus tard, l'enseignement auprès des adolescents m'a permis de percevoir que j'étais touchée par "l'humain en soi" et sa singularité.

art therapie.JPG

Le chemin a été long avant la découverte de l'INECAT (Institut National d'Expression, de Création, d'Art et de Transformation), tenue par Jean-Pierre Klein, pionnier de l'art thérapie en France.

C'est là que j'ai grandi comme médiatrice artistique en relation d'aide et que je poursuis une formation certifiante en tant qu'art thérapeute. J’y ai découvert des façons d’utiliser les médiums artistiques de manière pertinente et singulière afin d'amener une personne à s'impliquer dans ses propres processus de création pour "entrer en jeu" dans l'imaginaire.

J'ai abordé la "rencontre", la mienne en tant qu'accompagnante, mais surtout celle qui se tisse avec la personne que j'accompagne, de production en production, dans ses processus de transformation.

Capture d’écran 2020-09-11 à 12.57.50.

Outre les médiums liés à mon art ; peinture, terre, photographie, linogravure, calligraphie chinoise, j’ai suivi et continue de suivre un atelier de dramathérapie auprès d'Armand Volkas (psychothérapeute et dramathérapeute en pratique privée, Directeur du Centre de soutien et arts vivants à Oakland).

art thérapie.jpeg

Cliquer sur cette image vous permettra d'être redirigé sur un aperçu des mes processus artistiques.